FlashInfo SPECIAL

Un mois d’octobre qui appelle des lendemains…
Jeudi 2 décembre
MANIFESTATION NATIONALE à PARIS
Le 1er octobre, les retraités ont souvent doublé les mobilisations du 31 mars, nombre d’entre eux sortant d’un confinement contraint…
Et le 5, ils étaient de nouveau, là, avec les actifs !
La pluie, parfois battante, les bâtons dans les jambes mis ci et là par des représentants du pouvoir, le silence des médias, tout n’a pas pu empêcher la colère de s’exprimer haut et fort.
L’imagination était au rendez-vous avec des pique-niques, des délégations en Préfectures, sous-Préfecture et Agences Régionales Santé, des interpellations d’élus politiques, des actions symboliques devant des hôpitaux ou des EHPAD…
Souvent des sympathisants étaient présents et remarqués, des contacts ont été pris, des adhésions réalisées, signes que nous commençons à élargir le cercle de ceux qui luttent !
Une nouvelle étape est lancée.
Pour la manifestation nationale de décembre, il s’agit que chaque syndiqué puisse prendre sa place dans la préparation.
Ceux qui le peuvent s’inscrivent, sans attendre auprès de leur section et invitent leur entourage à en faire de même.
Ceux à qui la santé ou l’âge ne le permettent, ont la possibilité d’apporter des contributions financières.
Ceux dont la disponibilité est réduite, pourront accompagner les partants au lieu de départ et ça pourra faire l’objet d’un point presse !
L’essentiel est que nos camarades allant sur Paris soient les représentants de tous les retraités et en particulier des retraité.e.s aux pensions de misère !
Avec un montant de pension médiant de 1.350 € et inférieur à 1.000 € pour les femmes, nous devons nous faire entendre haut et fort : SURVIVRE NON, VIVRE OUI !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

fr_FR
fr_FR
%d blogueurs aiment cette page :