C’est@nous N°28

Gagner l’égalité, une exigence de la CGT

Le terme d’inégalité recouvre une multitude de situations diverses et leur point commun est l’injustice qui en découle.
La CGT se bat contre toutes les inégalités qui, de plus, sont sources de rejet de l’autre et de repli sur soi. Dans les entreprises, la stratégie des hauts dirigeants est d’entretenir, à différents niveaux, des situations inégales (salariales, contractuelles, etc…).
Parfois même de les créer.
Cette stratégie patronale a pour objectif de diminuer les droits des salariés ; tant en termes de rémunération que de conditions de travail et de protections sociales.
C’est ce que l’on appelle le dumping social ; pratique qui vise notamment à abaisser les coûts de production en abaissant le coût de la main d’oeuvre.
Et ce, afin qu’une minorité puisse continuer à s’enrichir.
Pour rappel, au niveau mondial, ce sont 82% des richesses créées en 2017 qui sont allées au 1% des plus riches.
Chez Orange, les choix politiques de la direction visent ce même objectif qui consiste à réduire les acquis des salariés pour encore plus rémunérer actionnaires et hauts dirigeants.
Ainsi, les inégalités perdurent. On les constate toujours entre les femmes et les hommes ou entre les différents statuts (AFO / Fonctionnaires vs ACO / Contractuels).
Pour alimenter les inégalités et en tirer profit, la direction a recours aux contrats précaires, CDD et intérimaires, aux contrats pro, aux autoentrepreneurs…
C’est la mise en concurrence de tous les salariés entre eux.
Dans l’entreprise et en dehors. Entre les différentes filiales du groupe en France, aussi bien qu’au niveau international.
En recourant massivement à la sous-traitance, la direction se désengage de ses responsabilités sociales en les transférant aux sociétés prestataires.
Elle fait généralement le choix du moinsdisant social en tirant les conditions des contrats au plus bas.
C’est pourquoi, la CGT a la volonté de réunir l’ensemble des salariés et de leur faire mesurer ce que nous avons en commun.
C’est tout l’investissement de la CGT au niveau des instances telles que le Comité de Groupe (qui réunissent l’ensemble des représentants des différentes filiales), que ce soit au niveau de la France (CGF), européen (CGE) ou monde (CGM).
C’est aussi notre engagement au sein de l’alliance Orange (cf. article international, page 2).
Quel que soit le sujet de négociation dans l’entreprise, nous veillons à ce que les droits acquis par les uns ne se fassent pas au détriment des autres.
Nous avons besoin d’en prendre conscience, car chaque recul social pour les uns entraine fatalement des reculs sociaux pour les autres.
Gagner des droits de hauts niveaux pour tous, gagner l’égalité, c’est un gage de démocratie, de solidarité, de développement humain durable et de progrès social et économique.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

fr_FR
fr_FR
%d blogueurs aiment cette page :